Communiqués 2015

DE NOUVEAU POMPIERS DIPLÔMÉS!
Le 16 juin 2016

IMG 0259Le Service de sécurité incendie et civile de la MRC de La Mitis a tenu une cérémonie de remise de diplômes le 16 juin dernier pour les pompiers ayant assisté à des formations au cours des dernières années. Les certifications reçues visent à souligner la réussite des cours Pompier 1, Opérateur de véhicule d’élévation, Opérateur d’autopompe, Matières dangereuses sensibilisation et opérations et Autosauvetage. La cérémonie a eu lieu au Centre le colombien, en présence d'élus municipaux ainsi que de parents et d'amis des diplômés.

Le préfet, monsieur Réginald Morissette, a tenu nu à souligner le rôle indispensable des pompiers : « Ce que nous célébrons aujourd'hui, ce n'est donc pas seulement votre investissement au regard de vos formations, mais c'est aussi et surtout votre contribution à la sécurité de nos concitoyens mitissiens. Non, mais quel travail vous faites! Votre action et votre engagement nous sont des plus précieux et indispensables. Nous ne vous en remercierons jamais assez! »

Les formations, gérées par le Service de sécurité incendie et civile, sont données par messieurs Richard Ducasse et Alexandre Fortin. Depuis juin 2015, le Centre de formation et d'entrainement en sécurité incendie de la MRC de La Mitis vient bonifier les outils de formations.

Chaque diplôme remis porte le sceau de l’École nationale des pompiers du Québec qui est mandatée par le gouvernement pour concevoir des programmes de formation, superviser les examens théoriques et pratiques et délivrer des certificats de qualification professionnelle, tels que ceux remis lors de cette cérémonie.

 

DES PRIX DU PATRIMOINE DU BAS-SAINT-LAURENT 2016
DÉVOILEMENT DES LAURÉATS MITISSIENS
Le 11 mai 2016

Les noms des lauréats mitissiens qui seront finalistes aux Prix du Patrimoine du Bas-Saint-Laurent sont maintenant connus : le Comité du patrimoine de Padoue et la Ville de Mont-Joli.

« Il est essentiel de souligner le travail de toutes les personnes dynamiques et passionnées qui savent mettre en valeur notre patrimoine et le savoir-faire de nos ancêtres. C'est grâce à eux que nous pouvons être fiers de notre identité, de notre histoire et de notre territoire! », a souligné le préfet, monsieur Réginald Morissette.

Le nouveau site Internet Patrimoine Padoue, Exposition virtuelle du Comité du patrimoine de Padoue se démarque dans la catégorie Transmission, interprétation et diffusion (organisme). Accessible gratuitement au www.histoirepadoue.com, ce site convivial permet de prendre connaissance de l'histoire de cette municipalité. Présenté sous forme de ligne du temps, il offre beaucoup d'information et il est illustré par plusieurs photographies historiques. L'expertise du comité et leurs recherches historiques se reflètent dans cet outil de qualité.

La Ville de Mont-Joli a déposé sa candidature pour la restauration du Château Landry. Présentée dans la catégorie Sauvegarde, restauration et conservation (Individu), cette propriété datant de 1907 a été retravaillée à l'intérieur et à l'extérieur. Ce projet impressionne par son envergure et sa qualité d'exécution. Le souci du détail, la préservation de l'intégrité du bâtiment ainsi que la volonté de conserver et d'animer un lieu patrimonial pour la population ont, de toute évidence, guidé la ville. Soulignons que les dossiers municipaux sont analysés par le jury régional.

Rappelons que les Prix du Patrimoine du Bas-Saint-Laurent sont une initiative du Conseil de la culture du Bas-Saint-Laurent. Avec la collaboration des MRC du territoire, l'événement veut rendre hommage à celles et ceux qui contribuent à préserver, à mettre en valeur et à sauvegarder nos richesses patrimoniales et nos savoir-faire ancestraux. À ce jour, le concours a reconnu et souligné l’excellence de plus de 212 interventions en patrimoine dans la région.

 

Près de 1000 arbres à donner!
Le 19 mai 2016

DSCF3437Dans le cadre du mois de l'arbre, la MRC de La Mitis invite la population mitissienne à venir se procurer des plants d’arbres le samedi 28 mai prochain à partir de 9 h et 12 h, au 300, avenue du Sanatorium, Mont-Joli.

Le personnel de la MRC accueillera les gens dans le stationnement et offrira quatre types d'arbres : le bouleau jaune, aussi appelé merisier (100), l'épinette de Norvège (240), le chêne (150) et le cèdre (480).

« Nous aspirons tous à un milieu de vie agréable et futé. En donnant des plants d'arbres adaptés au climat de notre région, nous n'offrons pas seulement un élément esthétique. Nous offrons des moyens de garder une intimité ou de créer des écrans, de protéger des maisons et des terrains des vents et du soleil, ce qui a un impact sur les coûts de chauffage et de climatisation », tient à rappeler monsieur Marcel Moreau, directeur général de la MRC de La Mitis.

Cette activité permet aussi de souligner l'importance historique et économique de l'industrie forestière dans La Mitis, ainsi que les actions environnementales et paysagères de l'organisation. Depuis plusieurs années, la MRC agit en aménagement du territoire, a adopté la Charte des paysages du Bas-Saint-Laurent et travaille à diminuer l'impact des déchets par des activités de recyclage et de compost municipal.

L'offre de ces arbres à la population est possible grâce à la collaboration du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs et par l'entremise de l'Association forestière du Bas-Saint-Laurent.

 

LA MITIS UNIT SES FORCES POUR REDÉFINIR SON AVENIR
Le 7 avril 2016

DSCF7028Le jeudi 7 avril 2016 s'est avéré une journée d'échange des plus enrichissantes. Pour les quelque 90 personnes présentes qui ont à cœur le développement du territoire, il s'agissait d'un moment clé pour s'assurer d'établir les bases nécessaires à la réussite de la mise en œuvre de la planification stratégique 2015-2030 pour le territoire de La Mitis.

« Depuis ces deux dernières années, nous menons une bataille quotidienne qui sollicite toute notre résilience, toute notre capacité de reconstruction. Aujourd'hui, nous avons su, encore une fois, démontrer notre volonté à aller de l'avant, à prendre le taureau par les cornes pour établir ensemble les bases nécessaires au développement concerté et cohérent de notre territoire », rappelle le préfet monsieur Réginald Morissette. Il a aussi indiqué que tous les participants ont un devoir de porter et d'intégrer la planification dans leurs organisations respectives.

Cette planification s'articule autour de cinq dimensions, soit la gouvernance, l'identité et l'appartenance, l'économie, le social ainsi que le territoire et les ressources. La journée se voulait une occasion pour les acteurs du monde municipal, de la santé, de l'économie, de l'éducation, de la culture et du domaine sociocommunautaire de définir une vision commune et d'établir les indicateurs de mesures de la planification. Ainsi, l'outil guidera les actions des différents intervenants mitissiens afin de faire de La Mitis un milieu socio-économique fort, innovant, solidaire, attractif qui favorisera la rétention de sa population.

Rappelons que la démarche de planification stratégique s'inscrit dans la Loi sur l'aménagement et l'urbanisme (article 5) qui demande aux MRC d'énoncer une vision de développement pour leur territoire. Dans La Mitis, la MRC a préféré en faire un exercice collectif. Celui-ci permet aux différents intervenants de maximiser leurs actions complémentaires en les structurants autour d'objectifs communs.

 

MONT-JOLI, LE 14 janvier 2015 À la suite d’une recommandation du comité technique, le Conseil des maires de la MRC de La Mitis du 14 janvier dernier a résolu de financer cinq (5) projets de développement mitissien pour un montant de
70 035 $ qui généreront des investissements totaux de près de 575 000 $.

Les projets soutenus sont le Cimetière Lepageois, Mémoire vivante de nos ancêtres de la Corporation de développement durable Concert'Action Lepageois, 10 035 $; le Club-école Gymn'As de La Mitis, 20 000 $; la Maison écologique ERE 132 par la Fondation des Amis des Jardins de Métis, 20 000 $; le Pavillon des loisirs de la municipalité de Saint-Donat, 20 000 $; et le Carnaval de Saint-Octave-de-Métis,
20 000 $.

Le Fonds culturel mitissien et le Pacte rural ont été mis en place afin de renforcer et de soutenir le développement des municipalités mitissiennes et ainsi appuyer des projets structurants et des initiatives mobilisatrices du milieu. Ces mesures de soutien s'inscrivent à l'intérieur de la Politique nationale de la ruralité (PNR) 2015-2016.

« L’efficacité de ces programmes a été démontrée dans notre MRC et a fait l’objet d’un large consensus auprès des différents intervenants du monde culturel et rural. De plus, les retombées et les impacts des projets soutenus sont indéniables et essentiels au développement de l'ensemble de notre collectivité », a souligné le directeur général de la MRC de La Mitis, monsieur Marcel Moreau.

L'AGROALIMENTAIRE
UN NOUVEAU CHAMP D'EXPERTISE POUR LA MRC DE LA MITIS

Le 11 mai 2016

Depuis le 25 avril dernier, la MRC compte un membre de plus à son équipe de professionnels, monsieur Jonathan Ferté. Il a été engagé afin d'assurer la mise en action du plan de développement de la zone agricole (PDZA).

Le nouveau conseiller au développement agroalimentaire a pour mandat d'accompagner des entreprises agroalimentaires en place, de favoriser la consolidation et la pérennité des activités agricoles sur le territoire, de valoriser les professions reliées à ces activités et l'achat local.

Monsieur Ferté, agronome, a notamment travaillé les sept dernières années comme conseiller agroenvironnement chez Terre-Eau inc. de Saint-Joseph-de-Lepage et précédemment aux Saveurs du Bas-Saint-Laurent. Il a aussi œuvré à l'internationale pour le développement de l'apiculture et des productions maraîchères.

«On est vraiment heureux d'accueillir monsieur Jonathan Ferté. Avec l'importance économique de l'agroalimentaire pour La Mitis et le PDZA, résultat d'une réflexion soutenue d'une vingtaine de personnes provenant du milieu agroalimentaire, il devenait nécessaire que quelqu'un en réalise les actions. Bien entendu, ce nouveau champ d'intervention s'insère dans notre préoccupation d'occuper notre territoire avec dynamisme et cohérence. Il s'agit également d'un des enjeux de la Planification stratégique de La Mitis», tient à souligner monsieur Réginald Morissette, préfet de la MRC de La Mitis.

 


Culture
Culture et ruralité
twitterFacebook
Sécurité publique

 ImageExpo


MatriceGraph


IciRecycle.jpg